Le souci écologique à Akamasoa

Le souci écologique à Akamasoa

Dès l’origine, le souci de nettoyer et d’embellir les  villages a été au cœur des préoccupations de père Pedro. Ainsi fut-il décidé de planter, simultanément à la création des villages, une grande forêt juste en bordure de chacun d’eux. 

Ainsi ; chaque année un plan de reboisement systématique est défini. Il concerne tel ou tel village et les écoliers sont mis à contribution pour le réaliser.

Chaque  semaine, à la saison des pluies les élèves sont mobilisés pour planter des arbres puis à la saison sèche pour nettoyer la forêt et embellir les espaces verts.

Par exemple  10 000 arbres ont été replantés en 2020 à Antolojanahary et à Ambohimalaza.

Au total ; depuis son origine Akamasoa a du planter plus de 150000 arbres.

Si aujourd’hui la colline de Manantenasoa  déploie une belle pinède c’est grâce aux efforts constants de reboisement mis en oeuvre dès le début.

Cette pinède (photo) qui est un havre de fraicheur profite à tous. Il n‘est pas rare de voir le dimanche des tananariviens qui viennent y chercher calme et fraicheur.

C’est dans cette même forêt que depuis le début de la pandémie la messe dominicale est célébrée  rendant ainsi une ode à la nature.

Il s’agit de faire prendre conscience à la population et en particulier à la jeunesse d’Akamasoa  que la nature est importante et qu’elle conditionne l’avenir. Leur avenir.

D’où la nécessité de la préserver.

Related Post